Warenkorb (0)    Merkzettel (0)
« zurück drucken

Nr. 1219

Ich süech a Mann fer minni besser Halft! (Elsässische Fassung)
Autor*in:Beate Irmisch und Marcel Sifferlin  
Bestellen
 
 
Merken
 
Genre:Comédie Leseprobe (PDF)
Sprache:Elsässisch Darsteller - Übersicht
Bühnenbild:Innen:
Agréable stube
Akte/Szenen:3 Ansichtsexemplar bestellen
Rollensatz bestellen
Besetzung:4 Dame(n)
4 Herr(en)
0 Jugendliche(r)
0 Kind(er)

Spieldauer:ca. 120 Minuten
Preis Buchmaterial:9 Rollenbücher zu
12,00 € pro Rollenbuch*
Bezugsbedingungen
108,00 € pro gesamten Rollensatz

Ein Rollensatz besteht aus je einem Rollenbuch pro Darsteller und einem Rollenbuch für die Regie. Der Rollensatz ist nur im Zusammenhang mit einem Aufführungsvertrag zu erwerben.
Aufführungsgebühr:
(Tantieme)
10 % von den Bruttokasseneinnahmen,
jedoch mindestens 60,00 € pro Aufführung. Zusätzlich sind 4,2% Künstlersozialabgabe von der jeweiligen Aufführungsgebühr zu entrichten.
Alle Preise verstehen sich zzgl. 7 % MwSt.

Inhalt:
Max Prossel, jeune agriculteur sur le Posselhoft, est, au grand regret de son père Franz et de sa jeune femme Rosa, un parfait hypochondriaque. Il est soutenu dans son délire de maladies imaginaires par sa tante Irmine. Celle-ci est une célibataire invétérée qui a élevé Max et l’a naturellement gâté. De fait Max reste continuellement au lit et ne sort pratiquement plus de sa vieille chemise de nuit élimée et de son bonnet de nuit.

Difficile de donner un bon conseil. Comment guérir un malade imaginaire qui est, en fait, en parfaite santé? Même l’infirmière communale Agathe, qualifiée de Werwelwend dans le village, y perd son latin. Mais, comme souvent, le hasard fait bien les choses. Agathe ne soigne pas seulement les maladies des villageois, mais a aussi la responsabilité du bien être de leurs animaux. Ainsi, elle soigne sur le Prosselhoft, le verrat Schorsch. Son diagnostic pour la pauvre bête est accablant.

Malheureusement Max entend la conversation et pense que ce diagnostic le concerne, lui. Complètement anéanti, car il se sent proche de sa fin, il veut encore assurer un avenir serein à sa jeune épouse. Et pourquoi chercher au loin ce qui est tout proche? Il a donc choisi comme successeur son « ami » vieillissant, Antoine marchand de bestiaux. Mais celui-ci est un chaud lapin qui se verrait bien s’installer en lieu et place de Max. Depuis longtemps, en effet, il lorgne sur la jeune Rosa, mais Irmine a aussi des vues sur Antoine.
Cela crée naturellement pas mal de remue-ménage sur la ferme. Et un bon remède de cheval n’a jamais nuit à un malade imaginaire.



« zurück
« alle Stücke von Beate Irmisch

*Voraussetzung für den Kauf eines Zusatzbuchs ist die vorherige Bestellung des entsprechenden Rollensatzes beim Theaterverlag Rieder.